30 mai 2010

Dimanche poètique - bonne fête à toutes les mamans

Des milliers de coquillages Des milliers de coquillages sur la plage Des milliers de fleurs dans les champs Des milliers d'oiseaux dans le ciel Mais seulement, seulement UNE maman ! J ’ai recherché en vain, une petite poésie que j’aimais tant, une année ma fille me l’a récitée avec son petit cadeau fait à l’école. Je ne la retrouve plus, ni chez moi, ni dans ma mémoire en passoire, ni sur le net alors peut-être :  poètes du dimanche vous l’aurez mis en fête. une... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 07:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

29 mai 2010

Le soir autour des maisons de Murielle Levraud

Dans le petit village de La Garde, charmant microcosme de province peuplé de personnages insolites, Brune-Olive est la plus respectée de tous. Avant de dire adieu au monde, elle fait promettre à sa meilleure amie de prendre soin de la libido de son mari, Roland, lorsqu' il sera devenu veuf. Une perspective qui n est pas pour réjouir la timide et discrète Solange, mariée, elle-même, à un très égoïste et ombrageux époux. Afin de rester à jamais présente dans le cœur de ses proches, Brune-Olive décide également d écrire des centaines... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 10:17 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
28 mai 2010

Musique, et encore musique tout le week-end

Samedi, j’y serai, dans un cadre fantastique, une ambiance conviviale et musicale, une soirée inoubliable à la découverte d’artistes très peu médiatisés hormis les têtes d’affiche pour ce jour Renan Luce, et si vous aimez le jazz manouche je vous conseille de visiter le site du groupe Samarabalouf ! Et Carmen j'aime aussi écoutez sur son site, c'est original de beaux textes bon week end à vous tous Emzel Café :: 1 ∙ Rock :: Un trio d'un humour satirique et d'une pertinence tranchante. Les Emzel Café se sont forgés... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 21:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 mai 2010

Iris en Aquarelle

L’une de mes premières aquarelles sans avoir pris de cours, ces iris se sont envolés chez une personne qui les appréciait, je lui ai mis quelques mots en guise de cadeau – ci-dessous Iris violine, fleur coquine Pavane son cœur Ouvrant sa robe sans pudeur Aux roses si pudiques ses voisines …. Au jardin la belle s’offre Au poète et au peintre A mes mots et mes couleurs A vous, elle vola à votre demeure. Pascale
Posté par saphoo à 16:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
25 mai 2010

Se souvenir des belles choses

La vie coule et les souvenirs passent, s'enchaînent, disparaissent mais parfois, ils flottent, ils reviennent...  je voulais vous parler de ce film qui m'a énormément émue... le sujet : la maladie d'Alzheimer, l'amour, l'internement, la différence, comment vivre avec ses douleurs etc... comment vivre quand la vie vous échappe ? c'est un film émouvant, et riche de réflexion, sans oublier le talent incontestable des acteurs,  l'émotion est un tout .. les mots, la musique, les sentiments... je tenais à mettre ce film... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 19:49 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
24 mai 2010

Perdu dans un supermarché de SVETISLAV BASARA

  Quatrième de couverture Qui prétend que s'interroger sur l'absurdité de notre condition est une activité morose ? Pour preuve du contraire, voici une vingtaine de très stimulantes histoires où l'on apprend comment on peut réussir un crime parfait, ce qui passe par ta tête de quelqu'un qui est en train de tomber de ta tour Eiffel, comment on retrouve sa mère enlevée par tes marchands d'esclaves, ce qui arrive à un homme enfermé la nuit dans un supermarché où il s'est perdu, ce qui peut se passer tors d'une boum... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 09:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

23 mai 2010

Dimanche poétique 19 - Les paroles

LES PAROLES Elles sont comme un cristal, les paroles. Certaines, un poignard, un incendie. D'autres, seulement de la rosée. Grosses de mémoire, elles viennent en secret. Incertaines, elles naviguent ; navires ou baisers, les eaux frémissent. Désemparées, innocentes, légères. Tissées de lumière, elles sont la nuit. Même pâles, elles rappellent encore de verts paradis. Qui les écoute ? Qui les recueille, ainsi, cruelles, défaites, dans leur nacre pure ? Eugenio de Andrade Les poètes du dimanche : Celsmoon, Edelwe,... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 07:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
22 mai 2010

Vingt-quatre heures d'une femme sensible- Constance de Salm

un livre voyageur de chez Liliba que je remercie pour ce partage Quatrième de couverture Véritable petit bijou, ce roman épistolaire publiée en 1824 se présente comme une variation sur la jalousie et ses affres. Confrontée à l'image obsédante de son amant disparaissant dans la calèche d'une autre beauté au sortir de l'opéra, notre héroïne tente de comprendre et de calmer les milles émotions qui l'assaillent. Au cours d'une nuit d'insomnie et d'une journée perdue à guetter un signe de celui qui -semble-t-il vient de la... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 08:33 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
20 mai 2010

Comme un roman de Daniel Pennac

Lecture commune avec Cynthia, Reka, et  Delphine “Le vrai plaisir du roman tient en la découverte de cette intimité paradoxale : L’auteur et moi… La solitude de cette écriture réclamant la résurrection du texte par ma propre voix muette et solitaire” (source Amazone) : Un prof peut-il conseiller à ses élèves de sauter les pages d'un livre, de ne pas finir un roman et même de ne pas lire ? Oui, si c'est le seul moyen pour les faire entrer dans le monde magique des livres. C'est en tout cas le parti pris de Daniel... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 07:28 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
17 mai 2010

Mal de pierres de MILENA AGUS

L’héroïne est rongée par le « mal de pierres ». Et puis, à trente ans, elle n’est toujours pas mariée. Dans son village de Sardaigne, à Cagliari, on dit qu’elle est dérangée. Sa vie est racontée par sa petite fille, la narratrice: son mariage sans amour dans une Sardaigne archaïque, le fils pianiste, la cure sur le continent, tout ce qu’elle écrit dans son petit cahier noir. D’une écriture légère et ciselée, Milena Agus nous raconte le bouleversant destin d’une femme à la recherche de l’amour, « qui est la chose la... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 19:52 - - Commentaires [9] - Permalien [#]