Un petit recueil de poèmes choisis à l’occasion du printemps des poètes 2010 et des 90 ans de l’auteure. Ces poèmes sont tirés des œuvres “Textes pour un poème” – “¨Poèmes pour un texte” – Par-delà les mots” – “ Territoires du souffle”, préfacé par son petit fils “M” Matthieu et JP Siméon, l’entrée en matière nous met en appétit.

Au coeur du coeur le titre du livre n’est ni plus ni moins qu’un poème du recueil “Rythmes”

Au cœur du cœur

Au cœur de l’espace

Le Chant

Au cœur du chant

Le Souffle

Au cœur du souffle

Le Silence

Au cœur du silence

L’Espoir

Au cœur de l’espoir

L’Autre

Au cœur de l’autre

L’Amour

Au cœur du cœur

Le Cœur

Andrée Chedid

Extrait de la préface:  “La poésie chez Andrée est une philosophie de l’existence, elle fonde une éthique de la fraternité : lien universel et éternel entre les hommes, elle nous invite à sortir de “notre étroite peau” pour que l’intimité de chacun s’ouvre à la résonance du monde et que nous donnions sens à l’aventure humaine par le partage.”

J’ai choisi cet extrait qui  est tout à fait le reflet de la poésie d’Andrée Chedid. Une poésie qui souffle un instant de vie, l’humain dans ses faiblesses et sa sagesse.  La richesse et la profondeur de ses textes, nous transportent vers des horizons au-delà d’une simple poésie mais bien vers un chant universel d’un hymne à la vie.

Il est inutile de dire que ce recueil regorge de poésies des plus délicieuses, vous pourrez croiser des chansons de “M” : Bonoboo, Je dis aime… Elle aborde des sujets  classiques comme la mort, la liberté, l’amour,  l’espérance mais dans une extrême sagesse et délicatesse.

Bien que la forme soit libre, la musicalité est bien présente, la mélodie résonne et s’écoute dans le silence des rimes qui se devinent lors de votre lecture.

Un petit recueil qui permet de découvrir cette auteure dans toute sa splendeur, à moins prix 3 €, 3 € de bonheur à lire et relire on ne s’en lasse pas… un bon moyen de  découvrir de la poésie tout à fait moderne, somptueuse, qui nous éveille dans un instant de plénitude.

Le muscle de l'espoir


J'ai traversé des seuils      rencontré le partage
j'imaginais des sons des saveurs des reflets
j'inventais une durée par-delà tout naufrage
J'ai gravé l'avenir dans la moelle du passé
Je réduisais les murs
Transperçais les enceintes
J'ai aimanté les mots
J'ai dansé le silence
sur les nervures du temps
J'ai comblé d'herbes
Les gouffres les brèches les failles
Enroulé de soleils la spirale des nuits
Au versant des carnages
J'ai sauvegardé l'oiseau.

Andrée Chedid

“Le poème apparaît souvent comme un éboulis de mots, dépourvus de sens pour l’œil non exercé” :  c’est sans doute une remarque juste, combien de lecteurs se trouvent dépourvus, perdus en lisant de la poésie, pas de repère, pas de trame, juste une musicalité, un parfum, une sensation, plus qu’un chemin tracé, c’est une sensibilité de multiples possibles ressentis. 

Alors que le lecteur s’accapare d’une lecture, le poème s’offre certes mais  il invite plus le lecteur à s’épanouir au cœur de la poésie, lire la poésie est à l’opposé d’un roman. C’est comme une offrande simultanée du lecteur à l’auteur, à l’inverse du roman.

Le titre du recueil comme celui du texte le démontre parfaitement : Au cœur du cœur.

***

Ci-après, une émission consacrée au printemps des poètes 2010 avec à l’honneur Andrée Chedid , vous reconnaissez son petit-fils “M”… la poésie dans tous ses états : de la musique, des textes, des hommages, une belle émission qu’on peut écouter par palier.

Après avoir mis le lecteur en route, vous verrez en bas l’échelle de navigation passez votre souris et choisissez la partie de l’émission qui vous intéresse.

Andrée Chedid, m’a toujours subjuguée dans ses écrits, elle sera à l’honneur souvent sur ce blog. Amateurs de poésie, je vous invite à la lire, si ce n’est déjà pas chose faite.

Laissez-vous surprendre par une plume particulière, par une forme qui démontre que la poésie peut être grande, splendide sans les règles de rigueur que l’humain s’impose, tentez l’aventure vous ferez un beau voyage au pays des mots d’Andrée Chedid… Pour ma part, je ne m’en lasse pas c’est à chaque lecture une découverte, elle sait me surprendre à chaque relecture… toujours un réel bonheur

Un livre librio que j'inscris au challenge de Cynthia