J’ai reçu hier en partenariat avec BoB le recueil de James Noël, aussitôt déballé, je l’ai parcouru, il est fini à cette heure, le billet n’est pas encore fait, je voulais juste vous mettre un texte, un peu de mal de choisir je les aime tous

Accents graves

J’ai le cœur

circonflexe

qui palpite sur l’île

mon cœur ouvert

faisant le tour des lampadaires

ceint la lumière aux reins des filles

qui aspirent à me tondre

sans s’apitoyer sur les chiens

n’ayant cette gueule que pour mourir

je suis poète

sans chapeau d’île

pour dire l’amour brisé aux vitres

le vieux temps mort sur un pays

la nuit des temps d’années-lumière

la tombe aux lèvres

je dis cette ville

qui voit cent poètes parler de mort

et n’entendent pas sortir les vivants

de leurs sombre bouches

cercle grand ouvert

mes bras chargés d’une tourmente

qui fait le tour de cette ville

triangle

aux trois points des cardinaux suspensifs

pour basculer

le faux silence des géomètres

Extrait du recueil “le sang visible du vitrier” de James Noël

Poète-vitrier, né à Hinche (Haïti) en  1978, James Noël est considéré aujourd’hui comme une voix majeure de la littérature haïtienne. […] Entre un hymne engagé à l’amour et une colère orageuse, se dégage de sa poésie, comme il se plait à l’appeler, la “métaphore assassine”.

Parce que Haïti ce n’est pas que ça Haïti : Palm trees and ocean (Haiti, Ile a Vache)

Mais aussi ça, un pays frappé par les catastrophes, un pays meurtri depuis des décennies… la dernière en date, cette année le 13 janvier…

Les écoles se sont écroulées

je profite de ce hasard qui s’est faufilé dans ma boîte mail : un concours de poésie a été organisé pour récolter des fonds pour une association caritative cette somme doit être remise à une école de Port-au-Prince capitale de Haïti, malheureusement ils n’ont pas eu assez de participants, et j’ai reçu hier un message en nous informant que le concours était repoussé au 6 octobre dernier délai. L’association espérait remettre à la directrice de cette école un chèque de 5000 € à peine la moitié de récoltée… si votre plume peut faire un geste, il suffit de participer au concours de poésie selon le règlement en vigueur (à me demander par mail) CONCOURS2010_2011REGLEMENT et fiche d'inscription ici Concours2010_2011FICHED_INSCRIPTIONA4

En vous souhaitant un bon dimanche, quant à moi, je m'en vais écrire un texte pour Haïti ...