Je voulais faire un petit clin d’oeil, moi qui aime la correspondance, là où les mots prennent toute leur profondeur, là où le silence s’habille de voyelles, le papier en guise de souvenir, une enveloppe  voyageant d’une main à une autre, marquée à jamais du sceau temporel, peut-être tendrement gardée entourée d’un joli ruban de soie, au coeur d’une boîte anodine, elle-même dissimulée dans l’armoire des amours interdits…

Allez savoir, toute l’histoire d’une lettre…

Ma contribution à cet évènement est déposée chez Babelio

 

 

vous pourrez lire ma lettre ici sur ce blog : Mondo et autres histoires

A l’heure des mails et SMS, comment faire revivre cette correspondance, la mémoire de nos pensées ?

Ces petits concours sont extras et viennent redorer le blason de l’épistolaire. Je dois dire que j’ai pris un plaisir à écrire à cet auteur talentueux, bien que j’ai du respecter les contraintes à savoir : “parler d’un livre” et ce fut un réel bonheur.