30 mai 2011

Les heures souterraines de Delphine de Vigan

Présentation de l'éditeur Chaque jour, Mathilde prend la ligne 9, puis la ligne 1, puis le RER D jusqu'au Vert-de-Maisons. Chaque jour, elle effectue les mêmes gestes, emprunte les mêmes couloirs de correspondance, monte dans les mêmes trains. Chaque jour, elle pointe, à la même heure, dans une entreprise où on ne l'attend plus. Car depuis quelques mois, sans que rien n'ait été dit, sans raison objective, Mathilde n'a plus rien à faire. Alors, elle laisse couler les heures. Ces heures dont elle ne parle pas, qu'elle cache à ses... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 07:36 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

28 mai 2011

A vous de lire suite…

L’épistolaire j’aime, et je me souviens d’un livre que j’avais adoré et je profite de cette occasion “A vous de lire” pour vous suggérer ce livre de Jacques Higelin   Il y a vingt-cinq ans, Jacques Higelin vécut une de ces histoires d'amour qui ensoleillent à jamais l'existence. Tout au long de son service militaire, en Allemagne d'abord, en Algérie ensuite, il adressa à une femme restée à Paris des centaines de lettres. Des lettres qui, jour après nuit, disent l'amour, le désespoir, l'attente, la déception, le désarroi, la... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 13:40 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
27 mai 2011

A vous de lire 2011

  Je voulais faire un petit clin d’oeil, moi qui aime la correspondance, là où les mots prennent toute leur profondeur, là où le silence s’habille de voyelles, le papier en guise de souvenir, une enveloppe  voyageant d’une main à une autre, marquée à jamais du sceau temporel, peut-être tendrement gardée entourée d’un joli ruban de soie, au coeur d’une boîte anodine, elle-même dissimulée dans l’armoire des amours interdits… Allez savoir, toute l’histoire d’une lettre… Ma contribution à cet évènement est déposée chez... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 07:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 mai 2011

La septième vague de Daniel Glattauer

Un grand merci à Clara Leo, de retour des Etats-Unis, la correspondance entre Emmi et lui reprend, d’abord timide après de longs mois de silence, puis tout s’enchaîne. Mais voici qu’Emmi souhaite en finir pour de bon et mettre un terme à cette relation épistolaire. Pour cela, elle veut rencontrer Leo, une fois au moins… La rencontre a lieu – conformément à la forme consacrée du roman épistolaire – sans public. Le lecteur n’aura droit qu’au compte-rendu… La relation virtuelle survivra-t-elle au test de la réalité ? Com-ment... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 08:26 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
23 mai 2011

De l’eau pour les éléphants film

DE L'EAU POUR LES ÉLÉPHANTS : BANDE-ANNONCE 2 VF par baryla Sur ce blog, je ne mets pas tous les films que je vais voir au ciné ou que j’aimerais voir, mais là, celui-ci, j’avais envie de vous le présenter. J’avais croisé, une lecture commune pour ce roman “de l’eau pour les éléphants” je ne sais si elle est finie ou pas, j’avais repéré sa sortie en poche, et quand à l’affiche, ce titre m’a une fois encore interpelée , ni une ni deux, j’y suis allée ! DE L'EAU POUR LES ÉLÉPHANTS : EXTRAIT VF 'Notre... par baryla ... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 07:37 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
22 mai 2011

Mondo et autres histoires de J.M.G Le Clézio

  Une fois n’est pas coutume, je participe avec Babelio en présentant un livre sous forme épistolaire     Cher Monsieur Le Clézio,   C’est un grand honneur d’avoir la chance de vous écrire par le biais de votre livre « Mondo et autres histoires », j’en suis ravie. Avant de livrer mon ressenti, peut-être, il vous serait agréable de savoir pourquoi j’ai choisi ce livre plus qu’un autre. Le hasard est souvent mon meilleur arbitre, je le laisse s’immiscer et guider ma main vers tel ou tel livre. C’est par un... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 09:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

21 mai 2011

Une enfance lingère de Guy Goffette

«Lingère, légère. On a vite fait de glisser de l'un à l'autre. C'est ce qui reste d'une enfance passée entre dentelle et frisson, et qui flotte dans l'air longtemps après que les grands secrets ne sont plus.» Guy Goffette *** Thomas CS Benham (1878- 1922) - Jour de séchage   Merveilleux ! c’est le 3ème livre que j’ai le plaisir de lire de cet auteur, et j’en suis ressortie une fois de plus, complètement émerveillée ! Un vrai bonheur à lire ! Une histoire pleine de charme et de tendresse, de sensualité et de doux... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 09:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
20 mai 2011

vendredi lecture

  N'oubliez pas faites-y un petit tour Je lis Lucy, c'est une relecture, mais ce récit est tellement étrange, que je me replonge avec plaisir sur les traces de Lucy: page 15 "J'aborde, par ta voix du deuxième millénaire, ce bizarre récit; A travers cette voix que tu me prêtes, je débroussaille et me taille passage vers une histoire qui n'épouvante et me séduit"
Posté par saphoo à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mai 2011

Le jardin des glaces–Servais

Une tentation de lire des BD, histoire de diversifier les habitudes, et puis après quelques conseils de l’Or, entre un ciné et une expo, j’ai fait un saut à l’étage côté bibliothèque au centre culturel de ma ville… J’ai donc fouiné dans les casiers “BD” adultes, de A à Z, oui ça m’a pris du temps, étant une novice en la matière, comme je le disais à l’OR, mon attirance pour la BD n’est que minime car je trouve que tout ce paquet de BD là sous mes yeux est “sombres” tant les couvertures, que les graphismes et donc le coeur du sujet…... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 07:55 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
15 mai 2011

Dimanche poétique avec Le Clézio

Photo : Bruno Monginoux / Photo-Paysage.com (cc-by-nc-nd) Le vent soufflait parfois de la mer, et on entendait le grondement des vagues qui déferlaient sur la côte. Le vent poussait les dunes. Dans la nuit elles luisaient faiblement, pareilles à des voiles de bateau.  Le vent soufflait, il soulevait des nuages de sable qui brûlaient la peau du visage et des mains. Il n’y avait personne, et pourtant l’on sentait partout la présence de la vie, des regards. C’était comme d’être la nuit dans un grande ville endormie, et de... [Lire la suite]
Posté par saphoo à 09:16 - - Commentaires [8] - Permalien [#]